Twitter or not Twitter ?

Merci à la soixantaine de participants à notre présentation commune d’hier à la CCI d’Auxerre, et merci à Joël Chaudy pour son bon travail de mise en forme, sur le thème :

Twitter or not Twitter ?

On a même eu droit à nos trombines dans le journal :
Twitter à la CCI d'Auxerre
Twitter à la CCI d’Auxerre
Communiquez efficacement en-ligne : sites web & médias sociaux.

Retrouvez notre présentation du 16 avril 2012, à la CCI de Troyes :

En complément de cette présentation, quelques ressources relatives aux médias sociaux dans l’univers B2B (pour la vente de produits ou services aux professionnels) :

Crédit photo : Fotolia Robert Kneschke #42466105

Le nouveau Facebook arrive…
Bon c’est en anglais (comme souvent pour les nouveautés relatives au web), mais ça permet d’avoir une première approche synthétisée des nouveautés que déploie Facebook en ce moment.

 

Dans le panel des outils à mettre en oeuvre dans le cadre d’une stratégie de communication en-ligne, FB peut occuper une place de choix !

 

La nouvelle Timeline (ils ont traduit en Français par ‘Calendrier’, bof bof…) présentera de manière visuelle verticale toutes vos infos.
L’outil mise de plus en plus sur l’instantanéité et le partage ‘temps réel’ (avec apparition de fenêtres contextuelles au passage du pointeur sur de nombreux éléments), je pense que l’expérience utilisateur va en être améliorée.

 

Par contre, la complexité augmente à l’utilisation va augmenter !! Les options sont extrêmement nombreuses, en particulier pour les paramétrages de confidentialités.

 

Quid des FB Pages ? On ne sait pas trop encore quel sort va leur être réservé, mais le nouvel ‘outil d’affichage des pubs contextuelles a vraiment l’air puissant, ce qui peut ‘pousser’ l’utilisateur à mieux accepter les pubds sur son interface, et à intéragir plus souvent.
Les apps auront également la part belle (l’exemple de Spotify est une piste pour ‘viraliser’ le partage de contenus).

 

Je pense que la ‘stickyness’ du site Facebook.com va globalement augmenter avec toutes ces nouvelles fonctionnalités (il faudra suivre les stats sur les temps d’utilisation à l’avenir, ça peut vite devenir ‘addictif’ !!).

 

A l’inverse, il est probable qu’une partie des internautes n’iront jamais sur Facebook (par choix ‘philosophique’ autant que par frein face à la ‘complexité technique’ pour le maîtriser correctement), et que certains utilisateurs de FB quitteront le navire en route à cause justement de ces ajouts constants de fonctionnalités…

 

Il est probable que le marché des ‘outils sociaux’  se ‘morcelle’ à l’avenir’, en fonction du contexte de l’utilisation (devant un PC/Mac fixe, en mobilité, sur tablette à la maison …), et ce d’autant que Google+ va forcément chercher à grignotter du ‘temps d’attention’ à FB…

 

Bref : à suivre !